close
Non classé

Comment choisir ses équipements de sécurité pour des travaux en hauteur ?

Equipement protection individuelle

En France, pour l’ensemble des techniciens qui effectuent des travaux qui peuvent parfois les amener à travailler en hauteur, la législation exige que pour tous les interventions à plus de 2 mètres du sol, vous devez obligatoirement vous équiper des dispositifs de sécurité, dit EPI (ou Equipement de Protection Individuelle).

Comment savoir quels équipements acheter pour votre chantier ? En effet, de nombreuses situations demandent un équipement adapté, ce qui est parfois difficile à cerner. A savoir ; les équipements de sécurité sont très souvent choisis non seulement en fonction de l’environnement du travail, du type de travail que vous devez effectuer,  des conditions spécifiques liées à votre activité, et aussi des substances que vous pouvez être amenés à manipuler au quotidien. Ce n’est qu’en aillant une analyse précise des facteurs de risques qu’on peu adapter le matériel. C’est l’employeur qui est juridiquement responsable du bon équipement et de l’assurance sur le terrain de leur utilisation.

Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils et astuces pour mieux choisir vos équipements de sécurité lorsque vous effectuez des travaux en hauteur.

Quelles sont les raisons d’utiliser des équipements de protection individuelle (EPI) ?

La loi oblige dans un premier temps à sécuriser une zone d’intervention via les protections collectives. Si pour des raisons techniques elles ne peuvent pas être mise en place, le travailleur qui effectue un travail à plus de 2 mètres au-dessus du sol doit personnellement s’occuper de sa propre protection. L’équipement de base et incontournable est le harnais de sécurité antichute. Il est « l’armure » du travailleur et sert de liaison avec l’ensemble des équipements de protection. En effet, si l’opérateur est amené à monter sur une échelle, on viendra connecter le chariot (dispositif antichute sur câble) à un absorbeur qui lui même sera connecté au harnais. En cas de chute, le chariot jouera son rôle de bloqueur, et grâce à l’absorbeur d’énergie, la force de la chute est amortie.

Dans l’échelle des mesures et de maîtrise des risques, les équipements de protection individuelle sont la dernière mesure à adopter. Avant cela, l’entreprise doit épuiser les possibilités de sécuriser certaines zones avec des protections collectives. Des audit sont réalisés régulièrement par des professionnels de la hauteurvisant à déceler d’éventuels dégradation des systèmes en exploitation et ainsi permettre à l’entreprise de respecter ses obligations légales face aux usagers.

De plus, l’entreprise doit adopter des contrôles techniques par l’application des EPC (équipements de protection collective) et des améliorations ergonomiques au travail par exemple.

Comment choisir ses EPI pour travailler en hauteur ?

Pour choisir les équipements de protection individuelle idéaux pour vous protéger lorsque vous devez effectuer un travail en hauteur, voici quelques éléments à prendre en compte :

Connaître les principaux aléas de votre chantier :

La connaissance des risques courus mettra en évidence tous les dangers existants dans votre zone de travail, et facilitera la définition de la protection idéale pour vous. C’est donc un élément très important à prendre en considération.

Savoir choisir les EPI adaptés à ces risques :

C’est la suite logique du point précédent. Il existe des EPI spécifiques comme les Equipements de protection antichute pour vous protéger contre différents types de risques, comme les chocs mécaniques, les chocs électriques, les projections d’objets, les produits chimiques, les substances dangereuses, les animaux venimeux, les torsions, les glissements, et les chutes.

Vous devez donc vous renseigner auprès de votre fournisseur d’EPI, afin de savoir exactement lequel est approprié lorsque vous travailler en hauteur, et qui pourront vous protéger en cas de chute.

Choisir des EPI qui peuvent être ajustables ou réglables :

Certains équipements de protection comme le casque par exemple, permettent un ajustement en fonction de la circonférence de votre tête, afin de vous permettre de ne pas ressentir une gêne ou un inconfort. Il en est de même pour le harnais de sécurité. Il doit impérativement être à votre taille, ajustable et confortable, car en cas de chute vous pouvez vous retrouver dans une position inconfortable ou pire, un cisaillement peut se produire du niveau des cuisses et couper la circulation du sang : c’est le syndrome du harnais.

Choisir des EPI faciles à manipuler :

La facilité de manipulation des EPI est l’un des facteurs les plus importants pour son utilisation correcte. Les dispositifs à fermeture simplifié et que vous pouvez enlever plus facilement peuvent être les meilleures options pour une facilité d’utilisation.

Choisir des EPI qui ne vous causent pas de risques supplémentaires :

Votre EPI ne doit pas limiter vos mouvements ou réduire votre champ de vision par exemple. Vous devez être parfaitement confortable dans votre EPI ; veillez donc à choisir des EPI qui ne génèrent aucun risque supplémentaire, et qui vous protège vraiment du risque couru dans votre travail en hauteur.

En conclusion

Ne pensez surtout pas être très confiant pour négliger un équipement de protection, car certains travailleurs ont tendance à négliger leur propre protection, en négligeant ou en n’utilisant pas les équipements mis à leur disposition comme il se doit.

Le choix d’un équipement de protection individuelle est un processus qui doit être bien structuré, en tenant compte de tous les aspects que nous avons mis en évidence dans cet article. Suivez nos conseils et vous ferez les meilleurs choix, ce qui contribuera à maximiser votre propre sécurité, ainsi que celle de votre entreprise,  et à préserver la santé de tous les travailleurs exposés aux risques.

Lire la suite ...
1 11 12 13 14 15 16
Page 13 of 16