close

Immobilier

ImmobilierMaison

Drôle de méthode de location dans les grandes villes

La demande en flèche se heurte à des réglementations strictes en matière de loyer

Les locataires disent qu’on leur demande d’acheter des meubles et appareils électroménagers (four, télévision, etc …) pour signer un bail. Dans d’autres cas, il s’agit de plusieurs mois de loyer en espèces aux propriétaires à titre d’honoraires. Certains locataires acceptent même de payer plus que ce qui est légalement autorisé, soit parce qu’ils ne connaissent pas la loi, soit parce qu’ils veulent simplement l’appartement, selon les agents immobiliers.

Il est courant que les appartements ne soient livrés non meublé, souvent sans appareils électroménager ni même de placard de cuisine et plan de travail. Il n’est donc pas rare que des locataires vendent leurs biens au prochain occupant. Mais alors que dans le passé, cela aurait pu signifier s’attendre à payer environ 1 000 à 3 000 euros pour certains des biens de consommation, les locataires et les agents immobiliers comme relate Bien-Situe.fr disent que ces derniers temps, ils voient des majorations exorbitantes.

Une annonce a récemment demandé 25 000 euros d’avance pour l’équipement de cuisine, une télévision et des meubles – y compris un canapé, un lit, des meubles de jardin et d’autres articles. Le loyer du T2 était de 930 euros par mois.

Lire la suite ...